Le silence apprivoisé

Poème

Le silence apprivoisé

 

Présences humaines périphériques :

au milieu de l’air pétrifié.

Tu ne peux qu’entrer

dans ton silence apprivoisé

et constater combien peu nombreux sont ici

les êtres conscients de Dieu.

Mais précisément parce que tu t’es brûlé

sur ton chemin vers la lumière,

tu peux maintenant comprendre :

que seule la mort est ce qui meurt.

 

Share this article

Poster une info

Date: août 30, 2021
Auteur: Ventsislav Vasilev (Bulgary)

Image principale: